INTRO POETIQUE: O Mosquée de Médina Baye

INTRO POETIQUE: O Mosquée de Médina Baye

O! Mosquée de Médina, abreuvoir des gnostiques

Le culte et la foi se sont alliés à l`Ethique

Pour faire de tes vertus un mélange si utile.

Tu conjures les vilenies comme les jeux futiles!

Bénis donc le monde entier mais bénis bien Kaolack,

Repaire adoré des enfants d`Abou Ishaq!

La meilleure des cités te servant de piédestal

Et tes piliers dorés comme d`une fleur les pétales,

Tu es le miroir de la Fayda brillant sur tes minarets

Pour narguer le Malin qui s`affole et plie ses rets.

Car Satan est au chômage à Medina Baye!

La vertu y règne en maîtresse, la foi des gens reste sans faille ;

Et Iblis s`y perd comme atteint de cécité

Fuyant du bout des pieds vers de sataniques cités !

Car tu t`es élevée au sommet des mosquées!

Et ta cour apaisante aux