Le désormais nouveau doyen des juges a du pain sur la planche. A peine avoir pris fonction, Oumar Maham Diallo doit vider 500 dossiers dont l’affaire Sonko-Adji Sarr