Les retraités exigent une refonte totale de l’IPRES

Les retraités exigent une refonte totale de l’IPRES

Une refonte totale de l’Institution de prévoyance des retraités du Sénégal (Ipres). C’est ce qu’exige l’Association des retraités veuves et orphelins du Sénégal (Arvos). Ces responsables l’ont fait savoir à Keur Massar au cours d’une rencontre avec la presse. «Nous voulons que l’Etat fasse un toilettage de l’Ipres qui est devenu un gros corps malade* *qui ne permet plus aux retraités de joindre les deux bouts», affirme le président de l’Arvos Demba Wellé Diop. Parlant de la refonte de l’Ipres, leur chargé de communication Ousseynou Diop liste les complaintes autour de 10 points essentiels dont la nomination d’un Pca intérim à l’Ipres dès janvier 2022 pour une durée de trois mois, le remplacement des membres du Conseil d’administration leurs suppléants avant les élections de représentativité, l’entrée de cinq membres des retraités choisis au ni- veau des associations de retraités les plus en vue sur le terrain, le lancement des élections de rep