Les bonnes armes … Dr Massamba GUÈYE LBA

« Il n’y a pas de combat honnête inutile, pas de cause perdue d’avance mais il y a des hésitations inutiles et de mauvaises armes handicapantes. Il ne suffit pas d’avoir une bonne cause pour mener les bonnes batailles car les mauvaises armes sont causes d’échecs regrettables.
Quand une cause est juste, elle l’est jusqu’au bout. Le savoir est la motivation qui doit fournir les munitions à nos armes mentales pour tuer les discours des amorphes, des aphones et autres pessimistes. Il ne faut pas être l’écho de leur lâcheté.
De l’intelligence de l’action, voila ce qu’il faut : mener le bon combat avec les bonnes armes pour désarmer le désespoir qui peut naître des échecs intermittents. Dans l’action constante et réfléchie, dans la force de l’abnégation, dans la vitalité de la conviction, dans la foi en ses valeurs sociales et dans la conscience de l’éthique sociale, il y a suffisamment de forces à puiser pour ne pas se tromper d’armes et de motivations.
Agir quand il le faut, comme il se doit, c’est ce qu’il faut. On ne construit pas sa vie en restant assis. On ne réalise pas ses rêves en continuant son sommeil. On ne remplit pas son ventre en fermant sa bouche. Chaque cause mérite un combat mais se tromper d’armes, c’est surtout ce qu’il ne faut pas. »
Bon Vendredi!