Négligés les autorités de leur détement, Ibrahima DIALLO Président de la FEEDEV manifeste son indignation