Propos sur une annulation du Magal : Touba « foudroie » Moustapha Diakhaté et le juge Dème